Dermo-optique

La sensibilité Dermo-Optique aux surfaces colorées

Voir les photos des expériences de Mme Duplessis

Nos yeux ne perçoivent qu’une partie limitée du spectre électromagnétique, et les couleurs et les formes que nous voyons ne sont que des interprétations, par notre cerveau, de ces radiations lumineuses.

Cependant, même invisibles, des radiations nous enveloppent de toutes parts et des recherches menées depuis plus d’une vingtaine d’années, aux Etats-Unis, mais surtout en URSS et en France, ont montré que la peau est le transmetteur de ces radiations invisibles situées, selon une hypothèse de la physique, dans l’infrarouge lointain.
La sensibilité dermo-optique est donc la capacité de l’homme de réagir à des surfaces colorées, dissimulées à sa vue, placées à quelque distance de ses mains, même sous des écrans transparents ou opaques.
– Par des méthodes objectives sont enregistrés et mesurés ces effets dermo-optiques inconscient. La perception dermo-optique – plus exactement « dermo-radiative » – se rapporte à la prise de conscience de ces réactions organiques par des impressions subjectives, non visuelles, qui peuvent être thermiques, pondérales, ou autres.
– Des méthodes subjectives permettent d’entrainer des sujets à la différenciation consciente des surfaces colorées dissimulées à leurs yeux.
Les conséquences de ces travaux paraissent donc important tant sur le plan de l’investigation scientifique : physique et physiologique, que sur celui des applications dans divers domaines de l’activité humaine : pédagogie, décoration des lieux d’habitation, des lieux de travail, etc…

Cette recherche étant pluridisciplinaire, ses différents aspects sont exposés dans les articles ci-dessous.

From 1960 to the present time, research carried on in the USA, but principally in the USSR and in France, showed that the skin was sensitive to invisible radiations of the electro-magnetic spectrum, situated in the far infrared range.
Dermo-Optical Sensitivity refers, therefore, to the human organism’s capacity to respond to colored surfaces, hidden from sight, when they are under opaque screens, or at some distance away, or in the darkness. Dermo-Optical Perception – more exactly Dermo-Radiative Perception – refers to the ability of subjects, who succeed in differentiating, consciously, these surfaces, through their hands, hence by non-visual subjective impressions. Objective methodes allow to measure and record dermo-optical effects.
Subjective methods allow the development of dermo-optical perception and are based on the phenomenon of synesthesia. There are many applications of this research in pedagogy, decoration … It might improve living conditions.

Historique

Existe-t-il une perception paroptique ?

Malcom de Chazal et la sensibilité dermo-optique


Hypothèses scientifiques

Investigation of Dermo-Optic sensitivity by physical method– Y.Duplessis , A.S. Novomeysky

Données physiologiques et physiques

Dermo-optical sensitivity

Dermo-ottica – Le radiazioni invisibili delle superfici colorate


Approches expérimentales

Une nouvelle dimension de la perception

Réactions motrices

La méthode dynamométrique

Recherches actuelles

Vérification d’une hypothèse

Rapports entre résultats expérimentaux et données spectrométriques dans l’infrarouge court

Applications

Eye perception of invisible radiation of colored surfaces A.S. NovomeyskyY.Duplessis

Dermo-Optical Sensitivity and Perception: Its influence on human behavior

Non visible colours effects on human behavior

Travaux artistiques

L’oeuvre de Suzan Mac William inspirée par Y.Duplessis

Voir la vidéo


Publicités
%d blogueurs aiment cette page :